Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

بسم الله الرحمن الرحيم


 

On rapporte que ‘Obda bnou Souleymane  a dit : « Nous étions avec ‘Abdoullah Ibnou-lmoubarak dans un escadron dans le pays des romains, lorsque l’ennemi  nous surprit.

Une fois les deux armées face à face, un soldat ennemi sortit des rangs et demanda à combattre en duel. Un homme sortit alors de nos rangs et le combattit jusqu'à ce qu’il le transperça de son épée et le tua. Un autre soldat ennemi sortit et notre homme le tua. Un troisième en sortit et notre homme le tua. Puis il demanda au camp ennemi  de combattre en duel. Un homme sortit alors de leurs rangs et notre homme le combattit jusqu'à ce qu’il le tua à son tour. Les gens entourèrent alors cet homme mais il avait le visage masqué par son manche.

Je me suis approché de lui et j’ai pris son manche de ma main en découvrant son visage. J’ai vu alors qu’il s’agissait de ‘Abdoullah Ibnou-lmoubarak . Il m’a dit : « Toi aussi Ô Abou ‘Amr tu es de ceux qui nous dénoncent(1) ? »

 

 

 (1). C’est-à-dire qui dénonce nos bonnes œuvres. Car ibnoul-Moubarak veillait à ce que personne ne le reconnaisse pour préserver son intention. Et Allah est plus savant.

Ce récit a été rapporté par Ibnou Rajab dans Jaami’ El ‘Ouloum wal hikam ainsi que par Ibnoul- Jawzi dans Siffatou-ssafwa.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by