Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 12:11

el fatiha






Voici la traduction de l’explication de sourate L’ouverture. Ella a été traduite à partir « de l’exégèse simplifié », un livre préfacé par Salah Al Cheikh. Vous pouvez le télécharger en arabe en cliquant ici








download macha Allah

La sourate l’ouverture à été nommée ainsi car c’est la sourate par laquelle on ouvre (on entame) le Noble Coran.

On l’appelle aussi « Al mataany » car on la récite avant chaque inclinaison et elle possède d’autres noms.

( Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.)

 C'est-à-dire : Je commence la lecture du coran au nom d’Allah  en Implorant son aide. 

« Allah » : le nom propre du Seigneur تبارك و تعالى. Le Seul qui mérite vraiment d’être adoré.

C’est le nom le plus particulier d’Allah. Personne à part Allah ne porte se nom.

« Le Tout Miséricordieux » : Celui dont la miséricorde est générale celui dont la miséricorde atteint toutes les créatures.

« Le Très Miséricordieux » : envers les croyants.

Ces deux noms font partie des noms d’Allah. Ces deux noms, comprennent l’affirmation d’un attribut d’Allah qui est la miséricorde. L’affirmation de cet attribut se fait d’une manière à convenir à Sa magnificence.

([1] Louange à Allah, Seigneur de l'univers.)

Faire l’éloge d’Allah par Ses attributs qui sont tous des attributs de perfection. Ainsi que par Ses bienfaits apparents et cachés. Ses bienfaits religieux et ceux en rapport avec la vie d’ici bas.

Ce verset comprend un ordre d’Allah, l’ordre à Ses serviteurs de le louer.  Il est le Seul à le mériter. Il est le Seul à avoir créé. C’est Lui qui se charge de leurs affaires. C’est lui qui éduqua toute Sa création par Ses bienfaits ainsi que tous Ses bien-aimés par la foi et les bonnes œuvres.

([2] Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,) el-fatiha2.JPG

 

« Le Tout Miséricordieux » : Celui dont la miséricorde atteint toutes les créatures.

« Le Très Miséricordieux » : envers les croyants.

Ce sont deux Noms parmi les noms d’Allah-سبحانه و تعالى-

 

)[3] Maître du Jour de la rétribution.(

C’est Lui  seul سبحانه و تعالى le maitre du Jour de la rétribution. Le jour où les gens seront rétribués selon leurs actes. Le musulman lit toujours ce verset avant de s’incliner lors de la prière.  Dans cette lecture il y a pour lui un rappel de l’au-delà. Cela va aussi le pousser à se préparer pour ce jour en multipliant les actes de biens et en s’éloignant des péchés et des mauvaises actions.

 

([4] C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi (Seul) dont nous implorons secours.)

 

C’est Toi Seul que nous adorons et c’est de Toi Seul dont nous implorons l’aide dans toutes nos affaires. Toute chose est entre Tes Mains. Personne n’en possèdent rien, ne serait ce que du poids d’un atome. Dans ce verset il y a la preuve qu’il est interdit au serviteur d’adorer autre qu’Allah que ce soit  par l’invocation, la demande de secours, le sacrifice, le tawaf (le fait de tourner autour de quelque chose) ou autre. Seul Allah mérite notre adoration. Dans ce verset, il y a aussi la guérison des cœurs quant à la maladie de l’attachement à autre qu’Allah (que ton cœur s’attache à autre qu’Allah). Il contient aussi la guérison de l’ostentation, de l’arrogance et de l’orgueil.

 

 

 ([5] Guide-nous dans le droit chemin,)cor

 

Guide-nous et donne-nous la chance de prendre le droit chemin. Raffermis nous sur ce chemin de droiture jusqu’au jour ou nous Te rencontrerons. Ce (droit) chemin c’est l’islam, la voie claire qui mène à l’agrément d’Allah et à Son paradis. La voie qui nous a été montrée par Son dernier messager et prophète Mohamed صلى الله عليه وسلم. Il n’y a donc aucun autre moyen pour le serviteur de trouver le bonheur à part suivre ce chemin correctement.

 

 

 

([6.7] le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.)

Le chemin de ceux que Tu  as comblés de Tes bienfaits: les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Ceux sont eux les bien-guidés, ceux qui se tiennent dans le droit chemin.

Ne fais pas de nous ceux qui ont prit le chemin de ceux qui ont encouru Ta colère, ceux qui ont su la vérité mais qui ne l’ont pas mis en pratique comme les juifs et ceux qui leurs ressemblent.

Les égarés quant à eux sont ceux qui n’ont pas été guidés (ils ne connaissent même pas la vérité), ce sont les chrétiens et ceux qui suivent  leur méthode.

 

Dans cette invocation, il y a la guérison du cœur du musulman en ce qui concerne la maladie de la négation, de l’ignorance et de l’égarement. On y trouve aussi la preuve que le plus grand des bienfaits est l’islam.

 

 Le plus en droit d’être sur la voie droite est celui qui le connait le mieux et qui le suit au mieux. Et il ne fait aucun doute que les compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم en sont les plus proches après les prophètes  عليهم السلام. Ce verset est donc une preuve de leur mérite et de leur rang élevé. Qu’Allah les agrées.

 

Il est recommandé à celui qui récite pendant la prière de dire Amin après avoir terminé sourate El Fatiha.  La signification du mot «  Amin » est « Ô Allah, exauces » Tous les savants sont d’accord pour dire que ce n’est pas un verset de sourate El Fatiha c’est pout cela qu’ils ont été unanimes sur le fait de ne pas l’écrire dans le coran.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires